Animes, Jeux vidéo, Mangas

Fate/Grand Order – Voici le jeu mobile qui cartonne au Japon

fate/grand order

Certains d’entre vous ont dû entendre parler de Fate/Grand Order, notamment à travers l’OAV du même nom licencié par Wakanim. Ce que vous ne savez peut-être pas en revanche (ou peut-être bien hein, je ne juge personne !) c’est que ce dernier est tiré d’un jeu mobile sorti plus d’un an auparavant au Japon, soit le 30 Juillet 2015. Jusqu’alors disponible exclusivement en japonais, le titre d’Aniplex s’est vu offrir une localisation en anglais, le rendant de ce fait plus accessible aux occidentaux. Cette nouvelle version est jouable depuis le 25 Juin 2017 et reprend le jeu depuis le début, vous permettant de suivre l’histoire et les événements à votre rythme. (et à celui de la traduction de la version JPN, bien-sûr)

Fate, un univers qui passionne

Connu principalement en occident à travers Fate/Stay Night ou plus récemment, Fate/Stay Night : Unlimited Blade Works, la série des Fate est une vraie institution au Japon. Rien d’étonnant donc que le jeu rencontre un énorme succès dès sa sortie. Pour vous donner un exemple, Pokemon GO n’avait même pas réussi à le détrôner sur le store japonais. Et quand l’on connait l’engouement qu’il a suscité, on peut se faire une idée de son ampleur.

Imaginez un instant avoir tout l’univers de votre manga favori sur votre smartphone. Vous donnant la possibilité d’en collectionner tout ses personnages, de vous battre à leurs côtés et même de découvrir des histoires inédites. Ça donne envie non ? Mais l’intérêt du soft ne s’arrête pas là. Il peut en effet servir de découverte et même d’initiation à son univers, venant faire grossir le rang de ses fans. Pour rappel, dans Fate, il est question de guerre du Saint Graal, confrontant des « masters » accompagnés de servants incarnés par des grands héros de l’Histoire tels que le roi Arthur ou Jeanne d’Arc.

Car en effet, pour resituer un peu l’histoire de Fate/Grand Order, vous faites partie du Chaldea Security Organization qui a pour but de voyager d’époque en époque afin de sécuriser l’histoire humaine. Vous faisant passer de l’histoire de Jeanne d’Arc à celle de la Rome antique, par exemple. Tout cela est évidement un prétexte destiné à rendre disponible tout l’univers de Fate dans un seul média. Je n’en dis pas plus afin de laisser la surprise aux éventuels nouveaux joueurs.

Fate/Grand Order : à la recherche de ma waifu

fate/grand order

Bon d’accord, c’est cool tout ça, mais en quoi est-ce différent de Dokkan Battle ou des jeux du même genre ? C’est simple… la qualité du design général, des artworks et des graphismes, poussant à la collectionnite tant les personnages sont agréables au regard. Pour le reste, on suit à peu près le même schéma, étant donné qu’on a affaire encore une fois à un Gatcha Game. Y comprendre un jeu où l’on récupère des gemmes qui serviront à invoquer des unités plus ou moins puissantes et rares, et ce aléatoirement. Concept véritablement addictif, soit dit en passant.

Les servants ainsi récoltés pourront être équipés d’une Craft Essence chacun (acquise de la même manière), augmentant leurs caractéristiques et leurs offrant divers bonus. Ils pourront bien évidemment être montés de niveau, et faire l’objet d’ascension en échange de matériaux, changeant de ce fait leurs skin in game et d’artwork, nourrissant ainsi l’intérêt de l’XP. Votre équipe se compose de six servants, combattant par équipe de trois. Les combats se déroulent sous forme de tour par tour, vous invitant à choisir trois cartes à chaque tour parmi trois types différents. J’espère ne pas avoir perdu les moins adeptes d’entre vous, mais une petite explication s’imposait tout de même.

Des mises à jour plus que régulières et une communauté française active

fate/grand order

Une bonne direction artistique c’est bien, mais avec du contenu c’est encore mieux. Et de ce côté, le titre d’Aniplex n’est pas en reste. Ce n’est pas moins d’un event ou mise à jour qui sont effectués en moyenne toutes les deux semaines, laissant de ce fait très peu de temps mort. De plus, le jeu se jouant à l’aide du système très connu d’énergie qui se régénère avec le temps, il vous est difficile de rusher le contenu, favorisant cette absence de creux dans l’aventure. Enfin, Fate/Grand Order est un jeu Free to Play proposant des micro-transactions, comme à l’accoutumé.

La communauté française de Fate/Grand Order est quant à elle très active. Un discord est d’ailleurs disponible ici : oui c’est bien moi le discord
Ainsi que le twitter ici : oui c’est bien moi le twitter
Là-bas, vous pourrez échanger sur le jeu avec d’autres joueurs et poser toutes vos questions. Les mises à jour y sont traduites en français et vous y retrouverez plusieurs guides pour bien avancer dans le jeu.
Pour télécharger le jeu facilement, passez par QooApp, un store asiatique tout à fait légal dont voici le lien direct : oui c’est bien moi QooApp

Pour finir… oui, je n’ai pas parlé de Fate/Zero au début de l’article mais ne vous inquiétez pas, je le considère bien comme l’un des meilleurs épisodes de la saga (si ce n’est LE meilleur). Peut-être fera t-il l’objet d’un prochain article, qui sait…

Umu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *